Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'univers de Misstinguette

Cultiver le bonheur, et puis le partager


Only Lyon - 2ème partie

Publié par Misstinguette sur 14 Octobre 2013, 15:26pm

Catégories : #voyager vers l'inconnu

Le lendemain de ce premier jour, on a décidé de prendre un peu de hauteur..., dans tous les sens du terme, d'abord un véritable bond dans le passé, et ensuite un saut à la perche jusque dans les collines de Lyon. Dès le petit-déjeuner, on discute de ce que l'on va faire : aujourd'hui, direction Fourvière, sa basilique, son quartier gallo-romain et ses jardins cachés... Et là encore, la meilleure façon de découvrir ces lieux, c'est de ne pas oublier ses pieds.

Only Lyon - 2ème partie

Mais, avant de commencer notre ascension vers la plus haute colline de Lyon (et donc la plus belle vue sur la ville), un petit arrêt s'impose devant la Fresque des Lyonnais : à l'angle du Quai Saint-Vincent et de la Rue de la Martinière, 30 personnages animent le mur et racontent un peu de leur histoire, un peu de l'Histoire de Lyon.

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partieOnly Lyon - 2ème partieOnly Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Ensuite, empruntez la passerelle piétonne de Saint-Vincent pour rejoindre le Vieux-Lyon. Vous passez juste à côté de l'église Saint-Paul, puis devant la statue de Gerson, prédicateur dans le tournant du XIVe-XVe siècle, avant de rejoindre la Place Saint-Paul. Comme je vous emmène dans les hauteurs et qu'on part pour la journée, le mieux c'est de prévoir votre ravitaillement : arrêtez vous dans la boulangerie "Chez Jules" (Place Saint-Paul), et achetez y un sandwich avec une délicieuse Pugnes (ou brioche) aux pralines (ben oui, faut rester dans le traditionnel régional quand même)

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partieOnly Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partieOnly Lyon - 2ème partie

Traversez la rue Saint-Jean, jusqu'à la cathédrale, puis rejoignez la rue Tramassac (après la station de métro) et prenez la montée du Gourguillon, une allée pavée et bordée de maisons aux couleurs chaudes. Admirez la beauté des ruelles en marchant. Jetez une oeil amusé aux médaillins situés au-dessus des portes numéros 29 et 31 (dans le tournant en haut), sur lesquelles figurent une femme et un lion. Au bout de la ruelle, arrivé en haut de l'escalier, retournez vous un instant pour découvrir une vue édifiante de Lyon. Tournez à droite, et entrez dans la ville gallo-romain de Lugdunum.

Only Lyon - 2ème partie

Le théâtre gallo-romain va vous transporter dans un autre monde. On est au premier siècle de notre ère, et en s'installant dans ces ruines, on se sent vraiment tout petit (je vous avez dit qu'on s'étirait un peu en hauteur aujourd'hui) et un peu seul dans cet immense édifice de spectacle

Le théâtre se situait dans le centre de la ville antique, adossé à la colline de Fourvière, près de son sommet. Il était un lieu de rencontre privilégié pour les gallo-romains qui appréciaient sans aucun doute les représentations musicales, et il pouvait accueillir sans mal près de 10 000 personnes ! Mais le plus exceptionnel reste le système mécanique de manœuvre de rideau, exposé dans le musée juste à côté.

Restez quelques moments assis et imaginez vous en braies ou en toge, assistant à une pièce dramatique. Arrivées très tôt le matin, nous étions seules dans l'édifice et avons donc eu tout le loisir de l'admirer dans le calme.

La vie gallo-romaine ne s'arrête pas à ce seul monument : traversez l'amphithéâtre, escaladez-en toutes les marches, puis rendez vous au musée juste à côté pour mieux comprendre cette ville antique...

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Avé blogueur, permet moi de t’apostropher visiteur de la belle Lugdunum, pour te présenter le Musée Gallo-romain de Lyon-Fourvière. Ici, la grande histoire t'es racontée. La Table Claudienne, gravée dans le bronze, reproduit le discours de l'Empereur Claude, prononcé à Rome en faveur des Gaulois. Les mosaiques présentent les différents aspects de la vie romaine, les stèles funéraires et leurs épitaphes interpellent le passant : « Profite de la vie. Là où tu es j'étais, et là où je suis, tu seras… ». L'archéologie révèle la diversité des activités artisanales, des objets utilisés, des loisirs et des richesses de la vie gallo-romaine.

Bonne visite !

Petit message : pour ce qui est de l'intérieur architectural du musée, on aime ou on n'aime pas, faites vous votre opinion !!

Plus d'infos sur ce site !

Only Lyon - 2ème partieOnly Lyon - 2ème partieOnly Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Après cette visite, il vous faudra revenir sur vos pas et retrouvez l'escalier que vous avez emprunter en haut de la montée du Gourguillon. Au lieu de tourner à droite (la route prise pour rejoindre le quartier gallo-romain), prenez la rue de gauche. Continuez tout droit, passez devant le Lycée Saint-Just, puis devant l'église néoclassique de Saint-Just. Arrivé au niveau de la place de l'Abbé Larue, traversez le parking qui se trouve à votre gauche. Tout au bout de ce parking, vous apercevez une grande porte argentée. Vous voilà arrivez au Jardin des Curiosités...

Only Lyon - 2ème partie

Entrez par cette porte gigantesque, digne d'Alice aux Pays des Merveilles, ouvrant sur un monde magique. L'herbe grasse propice à la sieste se dérobe soudain sous vos pieds. D'ici, la vue sur les toits lyonnais vous donne l'impression d'avoir soudainement grandi. Mais l'immensité qui s'ouvre devant votre regard ébahi vous montre bien que vous restez minuscule en cette cité.

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Le Jardin des Curiosités est un don de la ville de Montréal, à l'occasion du 20ème anniversaire des relations de coopération et d'échanges entre les villes de Montréal et de Lyon. Il a été réalisé en 2000-2001 par l'architecte québécois Michel Goulet. Le Jardin évoque les caractéristiques des deux villes : les pelouses et les espaces bien définies, ainsi que l'imposant belvédère évoquent le paysage montréalais, alors que l'espace terrasse et sa surface sablonneuse reprend le teint rougeâtre des toits de Lyon.

L'endroit offrant une vue magnifique sur la ville est idéal pour une pause est bien méritée (heureusement, les en-cas sont déjà dans votre sac !).

C'est également l'occasion pour vous de vous faire prendre en photo devant ce panorama.

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Revigoré par cette extraordinaire découverte, par ce jardin caché et peu connu des touristes, vous pouvez continuer votre route : il vous reste, dans l'ordre de la balade, la montée du Télégraphe, le cloître de la Visitation, la passerelle des Quatre-Vents, et bien sûr la Basilique Notre-Dame de Fourvière.

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

La Basilique Notre-Dame de Fourvière domine la ville de Lyon depuis le sommet de la colline de Fourvière, sur l'emplacement de l'ancien Forum de Trajan. Son architecture néo-byzantine ne vous laissera pas indifférent. Des visites guidées vous sont proposées tous les jours (il vous suffit de vous adressez au Bureau des Guides, à droite en entrant dans la Basilique). Le mercredi et le dimanche est proposée une visite insolite : on vous emmène sur les toits de la Basilique ; si vous voulez prendre un peu de hauteur, c'est sûrement le meilleur endroit.

Asseyez vous quelques instants sur les rebords de la place juste à côté : les pieds dans le vide pour un regard sur Lyon.

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Redescendez tranquillement en passant par le Jardin du Rosaire puis par la Montée des Carmes. Rejoignez le Vieux-Lyon : décidément, ce quartier est incontournable !!

Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie
Only Lyon - 2ème partie

Voilà, ainsi s'achève une journée dans les hauteurs et dans l'histoire de Lyon.

A très bientôt pour vous raconter la fin de ce voyage.

Misstinguette.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents